* Martine Trouïs

Du 13 au 28 juillet

tous les jours de 15 h à 19 h
Presbytère

Martine Trouïs découvre la peinture en Amérique du sud où elle travaille au barrage d’Itaipu. Autodidacte elle va peindre une dizaine d’années au gré de ses voyages. Ce n’est qu’une fois rentrée en France, à partir des années 2000, qu’elle exposera son travail.

L’artiste sur sa technique : “ Depuis tout ce temps, ma démarche est restée identique : travailler au plus près de moi, de ce que je ressens et l’exprimer le plus simplement et authentiquement ; mon travail va vers le trait, l’épure, comme la vie va à l’essentiel. Je trace des traits qui collent à ma vie, des formes qui l’abritent et peut-être la protègent ; des traits qui traversent des espaces de temps, paisibles ou tourmentés. Aucune prétention, seulement l’adéquation à quelque chose d’interne. L’expression de ma cohabitation avec moi et les autres ”.

C’est la deuxième fois que Martine Trouïs participe aux Estivales Lagorre ; une nouvelle occasion “ de se raconter, de se rencontrer sur des choses aussi diverses que la perception d’une émotion, la similitude de sensibilité, voire même l’incompréhension face aux oeuvres ”.

Les oeuvres de Martine Trouïs sont à découvrir du 13 au 28 juillet au Presbytère – 1er étage à droite .